1 – Premier objectif : rassembler des porteurs de projet, des « Colibris, simples et volontaires, sobres et heureux ! ».

Un porteur de projet, c’est une personne seule, ou avec enfant(s), un couple seul ou avec  enfant(s).

Il faut au moins deux porteurs de projet, donc 2 personnes, ou familles…

Le premier porteur de projet : Une famille,

p1000894-small

20160719_173950-small 20160724_210715-small

Nicolas, 43 ans, et ses filles Camille, 5 ans, et Agathe, 4 ans.
Nuage de présentation de Nicolas :

wordle

Actuellement éducateur dans un Instituts Thérapeutique, Educatif et Pédagogique, je continuerais ce travail à temps partiel pour assurer le financement du projet. Et consacrerais le reste de mon temps au développement du projet :
– Travaux
– Création d’outils de communication
– Rassembler des personnes autour du projet, Créer des liens et êtres solidaires avec d’autres projets !
– Me former : Habitat alternatif (Earthship, Kerterre, Superadobe,…)
– …

2 – Les Sous :

La création d’une SCI permettra l’achat  !

Valeur du bien 170 000 €.

Somme déjà payée par le premier porteur de projet, Nicolas SERAUD : 30 000€.

Reste à financer 140 000€.
Afin de s’assurer de la réussite du projet, il faut réunir une « équipe », car à plusieurs on est plus forts ;-).  Si cette équipe est solide elle doit pouvoir réunir une somme suffisante (apports) pour montrer le sérieux du projet et convaincre les banques.
La somme minimum est fixée 10 000€. Participation ouverte à tous. Chacun peut participer à hauteur de ses possibilités, de son envie de sont implication… Cela permet de créer un « réseau » humain (compétences, échanges, idées, savoirs-faire…) qui apporte une garantie « humaine » en plus d’une garantie financière pour la banque. Elle se fera sans doute par achat de parts de la SCI. Mais le micro-prêt peut être une possibilité.

Un des objectifs et de permettre l’accès à  « l’abondance » à tous, donc le projet doit être viable sans gros apports, pour ne pas exclure ceux qui ne peuvent pas apporter un gros capital.

Mais si des personnes peuvent apporter des apports supplémentaires, cela permettra de réduire le montant du prêt et donc le coût de l’achat (et la durée du crédit).

Avec 10 000 € d’apports, un emprunt de 135 000 € est nécessaire. Des frais supplémentaires vont s’ajouter, à préciser lors de l’avancement du projet.
 Financements possibles (emprunt de 140 000€) :
 Taux estimé  durée  Mensualités Coût du crédit
 1,85 %  20 ans  673,00 € 26 520,00 €
2,00 % 25 ans 572,00 € 36 600,00 €

Donc à deux porteurs de projet, ça fera 5000€ d’apport chacun (minimum), et ça fera entre 300 et 350€ par mois chacun… soit une somme accessible au plus grand nombre. La SCI pourra porter le crédit, qui sera remboursé par les loyers des habitants. Ils pourront avoir droit au aides au logement (ALS…). A trois porteurs de projets, on peut soit réduire la durée du crédit, soit diminuer encore les loyers…

3 – Les lieux et possibilités :

Restaurant avec produit du jardin cultivés sur place (comme le « label » Auberge).
Boulangerie, micro-brasserie, fabrication de gâteaux, pâtes…
Cueillette, culture de plantes aromatiques et médicinales, séchage et vente…
Apiculture…
 Production en permaculture : verger-potager, forêt-jardin…
 Eco-Gîte avec vente de produits du jardin..
Lieu de Stage, d’Ateliers, salle de fêtes, gîte de groupes…
Les possibilités sont nombreuses…

Ancienne ferme en partie restaurée, habitable immédiatement pour 3 à 6 personnes.

140m² refait à neuf. Poêle à bois et chaudière (actuellement à gaz).

160m² aménageables, dont 80m² en partie restaurés.

La partie partiellement restaurée comporte 2 pièces de 40m². Une au rez de chaussée, l’autre à l’étage. Selon le projet, peuvent devenir pièces communes, ou/et chambres, ou des salles d’activités. La pièce du bas peut être un atelier, une salle de restaurant, une salle de réunion…

Peut ainsi accueillir des habitations séparées pour 8 à 10 personnes.

En pleine nature, avec grand terrain : 3000m² avec verger conservatoire, haies bocagères.

Le terrain peut accueillir yourtes, roulottes, Tipi, et autres habitats légers … ou être cultivé…

Très bonne exposition. Peut permettre une production suffisante pour une autonomie alimentaire.

Possibilité d’avoir du terrain supplémentaire. Au moins  1500m² attenant.

Entièrement autonome en eau. Alimentée par une source avec cuve de 6000 litres. Et un puits sur une autre source.

Localement, il y a une AMAP, un SEL, des jardins partagés, école, collège, école de musique, commerces…

Cliquez sur la carte pour voir dans google map.

terrain pierrelay

Longère en pierres, toit refait entièrement:

20160612_162024

L’extérieur de l’habitation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Potager en permaculture, verger de 20 arbres fruitiers…

En vrac : 4 noyers, 1 merisier, 1 châtaigner, 5 pruniers, 2 pommiers, 2 cerisiers, 2 noisetiers, 3 poiriers, 1 sorbier des oiseleurs, 1 arbousier (Arbre aux fraises), 1 amelanchier, 1 baguenaudier…

Des sureaux, pruneliers, aubépines, cornouillers, épine-vinettes, érables, lavandes, romarin, Églantier, Rosiers, Potentille…

Framboisiers, Groseilliers à maquereaux, Fraisiers, différentes menthes, origan…

Plantes médicinales, sauvages comestibles : Millepertuis, Achillée millefeuille, Soucis, Pimprenelle, Consoude, Bardane, Berce, Alchémille, Euphorbe, Benoîte, Lampsane,
Sauge des bois, Doucette (ou Mâche sauvage), Oseille commune, Cresson des prés, Sisymbre officinal, Bouillon blanc, plantain, Lupin, Différentes Mauves, Géraniums, violettes, Camomilles, Tanaisies…

Partie refaite à neuf, intérieur :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE):

ener

d’autres informations à venir…

Publicités