1 – Premier objectif : rassembler des personnes autour du projet : Investisseurs solidaires, habitants, des porteurs de projet (apportent idées, compétences, prennent part aux décisions, pilotent le projet…), des « Colibris, simples et volontaires, sobres et heureux! ».

Le premier porteur de projet : Une famille,

p1000894-small

20160719_173950-small 20160724_210715-small

Nicolas, 44 ans, et ses filles Camille, 7 ans, et Agathe, 5 ans.
Nuage de présentation de Nicolas :

wordle

Actuellement famille d’accueil (assistant familial), j’accueille un enfant. Je continuerais ce travail en CDI pour assurer le financement du projet. Et consacrerais le reste de mon temps au développement du projet :
– Travaux
– Création d’outils de communication
– Rassembler des personnes autour du projet, Créer des liens et êtres solidaires avec d’autres projets !
– Me former : Habitat alternatif (Earthship, Kerterre, Superadobe,…)
– …

2 – Deuxième objectif : Créer un groupe de réflexion / laboratoire d’idées (think tank) sur l’habitat participatif et partagé:

Grace à une cagnotte participative nous constituerons un groupe de travail sur l’habitat partagé: qu’est-ce que c’est? Quelles structures juridiques appropriées? Comment le financer?

Buts :
– Diffuser partager toutes les informations, documents, statuts types…
– Mises en place d’outils d’information (éditions papier et internet) et d’échanges (forum…) sur internet
– Créer un modèle de financement participatif et le diffuser.
– Soutenir, assister, accompagner des projets !

3 – Le lieu actuel et financement possible

Actuellement propriété en indivision de 2 personnes physiques. Je suis une de ces personnes. L’autre souhaite vendre le bien.

Valeur du bien 160 000 €.

Somme déjà payée par le premier porteur de projet, Nicolas SERAUD : 30 000€.

Reste à financer 130 000€.
La Société civile immobilière va acheter le bien. Les habitants paient un « loyer » qui couvre les charges de la SCI.
Exemple de financements possibles. Partons sur un emprunt de 140 000€ :
 Taux estimé  durée  Mensualités Coût du crédit
 1,85 %  20 ans  673,00 € 26 520,00 €
2,00 % 25 ans 572,00 € 36 600,00 €

Le but est de réduire la somme emprunter aux banques. Plus il y a d’associés (= sociétaires = personnes qui possèdent au moins une part sociale), moins les charges (coût du crédit, assurances…) seront élevées et plus le projet sera viable !

Dans l’exemple nous partons sur le cas le plus défavorable, puisque toute la somme est empruntée. Mais donne une idée du « loyer » à payer par les habitants.

Et même, s’il y a plus d’associés, le loyer ne sera pas forcément, mais la durée du crédit seront réduit et donc les frais.

A environ 600€/mois, qui est le montant d’un loyer pour une maison de ce genre, même dans le cas le plus défavorable (un seul habitant), permet d’assurer la pérennité du projet.

4 – Phase actuelle :

Dans un premier temps je paie le crédit seul, le temps de mettre en oeuvre le projet.

Je partage le logement avec un/des colocataire(s). Je cherche des colocataires, contactez-moi !

Une association déjà créée permet de collecter les fonds pour  le laboratoire d’idée et le soutien du projet.

Le travail sur l’habitat participatif est en cours. Des statuts de société civile sont en cours de rédaction.

5 – Les lieux et possibilités :
Lieu de Stage, d’Ateliers, salle de fêtes, gîte de groupes, école alternative, jardin de plantes aromatiques et médicinales, potager, verger, rucher…
Les possibilités sont nombreuses…

Ancienne ferme en partie restaurée, habitable immédiatement pour 3 à 6 personnes.

140m² refait à neuf. Poêle à bois et chaudière (actuellement à gaz).

220m² aménageables, dont 80m² en partie restaurée.

La partie partiellement restaurée comporte 2 pièces de 40m². Une au rez de chaussée, l’autre à l’étage. Selon le projet, peuvent devenir pièces communes, ou/et chambres, ou des salles d’activités. La pièce du bas peut être un atelier, une salle de restaurant, une salle de réunion…

Peut ainsi accueillir des habitations séparées pour 8 à 10 personnes.

En pleine nature, avec grand terrain : 3000m² avec verger conservatoire, haies bocagères.

Le terrain peut accueillir yourtes, roulottes, Tipi, et autres habitats légers … ou être cultivé…

Très bonne exposition. Peut permettre une production suffisante pour une autonomie alimentaire.

Possibilité d’avoir du terrain supplémentaire. Au moins  1500m² attenant.

Entièrement autonome en eau. Alimentée par une source avec cuve de 6000 litres. Et un puits sur une autre source.

Localement, il y a une AMAP, un SEL, des jardins partagés, école, collège, école de musique, commerces…

Cliquez sur la carte pour voir dans google map.

terrain pierrelay

Longère en pierres, toit refait entièrement:

20160612_162024

L’extérieur de l’habitation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Potager en permaculture, verger de 20 arbres fruitiers…

En vrac : 4 noyers, 1 merisier, 1 châtaigner, 5 pruniers, 2 pommiers, 2 cerisiers, 2 noisetiers, 3 poiriers, 1 sorbier des oiseleurs, 1 arbousier (Arbre aux fraises), 1 amelanchier, 1 baguenaudier…

Des sureaux, pruneliers, aubépines, cornouillers, épine-vinettes, érables, lavandes, romarin, Églantier, Rosiers, Potentille…

Framboisiers, Groseilliers à maquereaux, Fraisiers, différentes menthes, origan…

Plantes médicinales, sauvages comestibles : Millepertuis, Achillée millefeuille, Soucis, Pimprenelle, Consoude, Bardane, Berce, Alchémille, Euphorbe, Benoîte, Lampsane,
Sauge des bois, Doucette (ou Mâche sauvage), Oseille commune, Cresson des prés, Sisymbre officinal, Bouillon blanc, plantain, Lupin, Différentes Mauves, Géraniums, violettes, Camomilles, Tanaisies…

Partie refaite à neuf, intérieur :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE):

ener

d’autres informations à venir…

Publicités